Claims Officer protection juridique Providis

 

Hugo Desmeth, manager Providis :

« Chez nous, les gestionnaires de sinistres peuvent réellement faire la différence. »

 

Qui songe à la gestion de sinistres en protection juridique imagine automatiquement des avocats et des tribunaux. Or, rien n'est moins vrai : plus de 80 % des dossiers confiés à Providis sont résolus par une médiation entre les différentes parties. Les gestionnaires de sinistres Providis peuvent donc largement apporter leur pierre à l'édifice.

Vous aimez aider les gens, communiquer, entretenir des contacts avec des clients, des courtiers, des experts et des avocats ? Dans ce cas, le métier de gestionnaire de sinistres en protection juridique chez Providis est fait pour vous. « Il faut aussi faire preuve d'une bonne dose d'empathie et de capacités d'analyse », ajoute Hugo Desmeth, manager Providis. Bref pour lui, « Il faut avoir la gestion de sinistres dans le sang. »

Un métier passionnant

Les gestionnaires de sinistres chez Providis entretiennent de nombreux contacts avec des clients, des courtiers, des collègues d'autres compagnies d'assurances, des experts, des avocats… Ils ne gèrent pas de dossiers standards. Chaque dossier est une nouvelle expérience. « C'est ce qui en fait un métier passionnant. De plus, cela donne la possibilité d'aider les gens et de se sentir plus qu'utile. Tout cela apporte beaucoup de satisfaction au quotidien. »

Défendre les intérêts du client

Le service de protection juridique d'AG Insurance recherche des gestionnaires débutants et plus expérimentés. « La plupart des nouveaux collègues ont décroché un diplôme de bachelier en assurances ou un master en droit », précise Hugo Desmeth quand on l'interroge sur leur profil. « Mais nous accueillons également à bras ouverts des personnes qui se sont forgé une expérience dans un autre service de gestion de sinistres. L'important est d'avoir envie de défendre les intérêts du client, de faire preuve d'implication et de vouloir faire la différence. »

Allier la théorie à la pratique

Même si la gestion de sinistres est déjà inscrite dans vos gènes, il faut compter une à deux années pour devenir un bon gestionnaire en protection juridique. C'est le temps nécessaire pour connaître sur le bout des doigts les différents produits et les différentes branches d'assurance. « C'est pourquoi nous prévoyons la formation requise, surtout au cours des premiers mois. Mais nous essayons d'éviter de noyer les nouveaux collègues dans un océan d'informations. Cela n'aurait aucun sens, ils doivent avoir la possibilité d'appliquer la théorie. L'après-midi, les nouveaux collègues mettent donc en pratique les explications théoriques reçues le matin même, tout en bénéficiant bien entendu de l'encadrement nécessaire. »

Opportunités de carrière

Les quelque 90 gestionnaires de dossiers Providis tracent eux-mêmes leur carrière. « Je vais peut-être énoncer un cliché, mais les gestionnaires de sinistres ont réellement leur carrière entre leurs mains », souligne Hugo Desmeth. « Les nouveaux collègues commencent généralement comme généralistes dégâts matériels en assurances auto et familiale. Ils peuvent très rapidement progresser sur le plan financier et évoluer ensuite vers une fonction de généraliste dommages corporels. Nous recherchons aussi régulièrement des spécialistes pour gérer notamment les dossiers impliquant des blessés graves ou des erreurs médicales. Pour ces collègues-là, l'empathie joue un rôle plus important encore. »

Stef Peuskens

 

Intéressé par un job en tant que gestionnaire protection juridique chez Providis ? Vous trouverez plus d'informations ici.