Comment AG prépare son infrastructure IT pour l'avenir

​​​​​​

Le plus grand projet IT de ces 30 dernières années : c'est ce qui nous attend chez AG pour 2021. Pour pouvoir continuer à innover, nous chamboulons aujourd'hui notre infrastructure IT. Qu'est-ce que cela implique précisément ? Philippe Van Belle, Chief Information Technology Office chez AG, nous l'explique.

Le projet de replatforming

Avant de vous expliquer comment nous modernisons notre infrastructure IT, un petit rappel du contexte s'impose. « Notre infrastructure actuelle se compose d'un mainframe et d'environ 2.000 serveurs », explique Philippe Van Belle. « Ces serveurs gèrent nos données, les applications Office, l'interface utilisateur et bien plus encore. Le mainframe est le cœur des différentes applications que nos collaborateurs utilisent chaque jour pour aider nos clients. 90 % de ces applications et de nos données opérationnelles se trouvent sur ce mainframe. Chez AG, nous gérons nous-mêmes cette infrastructure, à l'exception du mainframe. Pour l'heure, nous le sous-traitons. »

Mais cela va bientôt changer, avec notre ambitieux projet de replatforming. « Nous allons déplacer - ou replatformer - nos applications et nos données opérationnelles du mainframe vers des serveurs et des bases de données que nous gérons nous-mêmes », poursuit Philippe Van Belle. « Pour y parvenir, nous allons transférer 60 millions (!) de lignes de code vers un environnement technologique totalement nouveau. En d'autres termes, ce ne sera pas une sinécure. En outre, l'ensemble du système doit rester fiable pendant tout le processus, afin que nos clients puissent toujours compter sur nous. Ce ne sera pas simple, mais AG relève ce défi en toute confiance. » 

Quels sont les avantages ?

La replatforming est un défi majeur, mais quels seront les avantages pour AG ?  Philippe Van Belle nous dit plus : « Avant tout, nous nous préparons pour l'avenir. Un avenir dans lequel nous voulons que notre service IT soit le moteur de l'innovation chez AG. Pour cela, nous avons besoin d'une infrastructure qui soit non seulement solide, mais aussi et surtout future proof. En effet, dans le monde de l'informatique, 10 ans passent en un clin d'œil. Par exemple, les mainframes pourraient perdre de l'importance d'ici 2030. C'est une évolution à laquelle nous voulons être préparés : nous nous y mettons déjà. »


Un changement futur qui implique cependant quelques avantages immédiats. « Le projet de replatforming nous permettra d'être plus flexibles, innovants et ouverts. Par exemple, il sera plus simple d'utiliser immédiatement des nouvelles technologies. Cela nous permettra également de répondre rapidement à la numérisation croissante et à l'évolution des besoins de nos clients dans les années à venir. »

« Enfin, il existe plusieurs autres avantages : le replatforming fait de notre infrastructure IT un environnement plus attrayant pour les nouveaux talents. Il permet de réduire les coûts, ce qui offre également une marge financière supplémentaire pour l'innovation. Il facilite notre stratégie en matière de données... En bref, la réussite de ce projet représenterait un gigantesque pas en avant pour AG sur le plan technologique. »

Replatforming sur le terrain

Les collègues sur le terrain confirment à quel point ce défi est majeur. « On peut le comparer à une opération à cœur ouvert », explique Stephany Torrekens, Test Manager. « Les enjeux sont élevés mais, en même temps, c'est un processus incroyablement excitant. On ne vit un tel projet qu'une seule fois dans sa vie. »

Pour les collègues qui viennent de débuter leur carrière, cette opportunité est donc unique. « C'est ma première expérience en IT », explique Assia M'higuen, IT System Engineer, « et ce qui me frappe, c'est la forte culture du partage des connaissances et de l'entraide qui règne au sein des équipes. Cela m'a permis d'apprendre beaucoup de choses en peu de temps. »

« Ce que je préfère dans le replatforming ? Travailler avec toutes sortes de collègues différents pour obtenir un résultat optimal », explique Jelle Poelman, IT Systeem Engineer. « Cette collaboration est très variée, ce qui la rend également très intéressante. Donc, d'une part, vous travaillez ensemble pour assurer le fonctionnement quotidien d'AG et, d'autre part, vous collaborez sur les questions complexes de ce projet. »

Vous voulez nous aider à construire notre avenir ?

« Lorsque je passe en revue mes 33 années de carrière chez AG, c'est de loin le projet informatique le plus complexe et le plus risqué que nous ayons jamais entrepris », conclut Philippe Van Belle. « Mais je suis persuadé que nous récolterons bientôt les fruits de nos efforts. »

Ce projet est la priorité numéro un de tout le département IT, avec un seul objectif : qu'il soit un succès. « Une modification aussi radicale nécessite beaucoup de main-d'œuvre. Nos équipes IT font un travail fantastique. Et je suis particulièrement fier de ce qu'ils ont déjà accompli en si peu de temps, en pleine pandémie de coronavirus. Et l''année prochaine, nous passerons à la vitesse supérieure. C'est pourquoi nous recherchons des renforts : des informaticiens enthousiastes qui osent aller jusqu'au bout et qui peuvent immédiatement apporter une contribution précieuse pour nos équipes. »

Vous souhaitez en savoir plus sur ces postes vacants ? Consultez nos offres d'emploi​ et lancez-vous !